Le chocolat, pourquoi nous l’aimons tant ?

D’où vient-il ?

Plusieurs légendes racontent que le chocolat a été découvert par les Dieux. S’il est difficile de vérifier une telle allégation, ce qui est certain c’est que le cacaoyer est un arbre cultivé depuis plusieurs millénaires. La fève de cacao était utilisée par les peuples méso-américains au Mexique actuel. Les Olmèques étant les premiers consommateurs de chocolat de l’histoire (vers 2000 avant JC) : ils broyaient les fèves de cacao et les mélangeaient avec de l’eau en ajoutant des épices, du piment ou des herbes. Puis la culture des cacaoyers s’est exportée à l’époque des Mayas en 600 avant JC, puis des Aztèques, au 14ème siècle après JC. Ils étaient aussi des cultivateurs et des grands consommateurs de cacaoyer et utilisaient surtout le cacao dégraissée.

Réservé pendant longtemps aux peuples d’Amérique du Sud, le chocolat n’est arrivé en Europe qu’avec Christophe Colomb lorsqu’il revient d’Amérique. Le succès fût immédiat : très vite le chocolat est exporté en Europe et devint un aliment très appréciable du clergé et d’une partie de la noblesse. Seul la cour du roi y avait accès. Ce n’est qu’à la révolution industrielle de 1826 que le chocolat commença à se démocratiser en devenant une monnaie d’échange. Peu de temps après apparurent des marques encore célèbres aujourd’hui dans l’univers du chocolat telles que Van Houten (qui fût le 1er a déposé un brevet sur le cacao dégraissé) puis Suchard ou Lindt.

Mais en fait, comment fabrique-t-on du chocolat ?

Dans les usines à chocolat, la fabrication de base reste la même. Elle commence par la cueillette des fruits du cacaoyer, puis l’ouverture des cabosses, la fermentation pour en arriver à la torréfaction qui est la première étape de transformation pratiquée par le cacao-févier. Elle consiste à griller les fèves pendant 30 min à 140°C afin de développer l’arôme du chocolat. A la suite de cette étape arrive le décorticage puis le broyage et enfin le moulage.

Pour obtenir l’appellation « chocolat » il est nécessaire que le produit contienne un minimum de 35% de cacao. En dessous, les grandes marques utilisent « confiseries chocolatées » à défaut du terme légal. Le chocolat est donc un mélange de cacao, de sucre avec éventuellement l’ajout de beurre de cacao.

Chez MON PANIER SANS GLUTEN, nous vous proposons des fèves de cacao crues. Ces fèves de cacao n’ont subi aucune étape de transformation comme la torréfaction qui a l’inconvénient d’altérer les vitamines et minéraux. Elles sont composées exclusivement de cacao, sans graisse, ni sucre, ni fructose, ni lécithine ajoutés ! Bref du cacao brut avec toutes ses vertus ! En effet, sachez que les fèves de cacao regorgent de bienfaits pour votre santé !

Alors, le chocolat, pourquoi on l’aime tant ?

Parce qu’il nous met de bonne humeur

Le cacao apporte une sensation rapide d’apaisement en boostant notre production de sérotonine, l’hormone de la bonne humeur. Sa richesse en magnésium bio-disponible et très assimilable, réputé pour son effet anti-stress, contribue également à ce sentiment de bien être. Deux cuillères à café de poudre de cacao cru apportent 52 mg de magnésium soit 14% des apports journaliers recommandés, ce qui place le cacao parmi les aliments les plus riches en magnésium !

Parce qu’il nous fait une taille de guêpe

Le cacao est un remède précieux pour déstocker les graisses. Cela s’explique par sa richesse en théobromine (cousine de la caféine). Cette substance permet d’augmenter le niveau d’énergie en stimulant le tissu adipeux et provoquant ainsi une augmentation de la thermogenèse. Cela va permette au corps de brûler plus de calories avec une action diurétique en prime ! Enfin, notez que les fèves de cacao ont un réel effet coupe faim, ce qui n’est pas négligeable dans le recherche de perte de poids !

Parce qu’il nous protège du vieillissement

Par sa richesse en antioxydants, le cacao permet de lutter contre le vieillissement et l’oxydation prématurée des cellules. il possède une très grande quantité de flavonoïdes qui sont connus pour protéger l’organisme contre les effets des radicaux libres (qui eux ont la mauvaise réputation d’accélérer le vieillissement !)

Parce qu’il est bon pour notre système cardio-vasculaire

Grâce à sa richesse en polyphénols, de nombreuses études prouvent que le cacao a une activité bénéfique sur la santé cardio-vasculaire. En effet, il permet de réguler la tension artérielle, diminuer le mauvais cholestérol et contribue à une meilleure circulation sanguine.

Bref, les fèves de cacao sont de véritables pépites nutritionnelles. Les Incas en avait fait leur monnaie, c’est pour dire la richesse de ce Super-Aliment !

Alors, si le chocolat fait tant l’unanimité chez les petits comme les grands, c’est sûrement grâce à sa saveur unique, mais aussi peut être inconsciemment grâce aux bienfaits qu’il nous procure. Du coup, vous l’aurez compris, plus votre chocolat sera riche en cacao, meilleur votre santé se portera !

Essayez donc de troquer votre carré de chocolat contre une fève de cacao. Les fèves de cacao peuvent être consommées de plusieurs façons : la plus simple reste de croquer la fève directement et de la savourer tel un fruit sec. Une de ses particularités est sa légère amertume qui révèle toute son intensité. Testez-la également en cuisine pour rehausser vos plats. Râpées ou concassées, vous pouvez les intégrer dans vos préparations comme vos mueslis, salades de fruits ou smoothies, glaces ou les utiliser en éclats pour faire des gâteaux ou des cookies « healthy ». Enfin, pour les vrais addicts au chocolat, il est aussi possible de pousser le vice en les enrobant de… chocolat !

Bonne dégustation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *