A la découverte du Millet !

Le millet est une céréale traditionnellement cultivée en Afrique et en Asie sous la forme de longues grappes.  On ne devrait pas dire du millet mais des millets. Le terme « millet », diminutif de « mil » désigne plusieurs espèces de plantes de la famille des Poacées (graminées). Le millet le plus commun est appelé le « millet perl » (ou petit mil) cultivé depuis environ 10 000 av. J.C en Chine. Il existe également le fonio fréquent en Afrique, le millet des oiseaux produit en Chine et dans le sud de l’Europe, le millet indien et le teff surtout cultivé en Ethiopie. Le millet est une plante « écolo » qui demande peu d’eau et supporte aussi bien un climat aride que tempéré. Elle est encore moins exigeante que son cousin le sorgho.

Plantation Millet

Implanté en France grâce aux romarins, le millet se caractérise par de très petits grains (c’est la plus petite céréale comestible avec l’amarante) de couleur jaune au goût subtil de noisette dont les aspects nutritifs sont très intéressantes pour notre corps. Si le millet est largement utilisé en Afrique et Asie, sa consommation reste très discrète en Europe. On l’associe encore trop souvent à la nourriture des oiseaux alors que les humains auraient tout intérêt à l’inclure dans leur alimentation. En effet, nous allons voir que le millet a de nombreuses vertus ! Il permet aussi de varier un peu de l’éternel blé ou riz en guise d’accompagnement dans nos assiettes !

Les vertus du millet

Si la consommation de millet refait surface ces derniers temps en France, c’est essentiellement parce qu’il s’agit d’une céréale sans gluten, digeste et très intéressante sur le plan nutritionnel. Composé principalement de son et de germe, le millet est une graine à consommer entière, la majorité des nutriments étant concentrée dans le germe.

Céréales sans gluten

A l’heure où les allergies et intolérances alimentaires se multiplient, le millet tombe à pic ! S’il réintègre aujourd’hui notre alimentation, c’est parce qu’il est considéré comme l’un des grains les plus digestes et non allergènes disponibles. Ainsi, contrairement au blé ou au soja, il ne cause pas d’allergie. De plus, cette céréale a le grand avantage d’être alcaline contrairement aux autres céréales qui sont acidifiantes pour le corps. L’alimentation actuelle est très acidifiante et y intégrer des aliments alcalins tels que les légumes ou le millet permet de réguler le PH sanguin, pour le plus grand bien de votre organisme !

Riche en protéines

Le millet est une céréale très prisée des végétariens de part sa richesse en protéines végétales. Sa forte teneur en protéines en fait aussi un aliment idéal pour les sportifs. Concrètement, 100 g de graines de millet offre 11 g de protéines. Toutefois, le millet ne concentre pas les 8 acides aminés essentiels. Pour obtenir une protéine complète, il conviendra de l’associer avec une légumineuse comme les lentilles, le pois chiche, les poids casés… Le millet est les pois chiches se marieront très bien pour un couscous sans gluten.

Riche en vitamines et minéraux

Le millet est une céréale riche en fibres. Les fibres permettent de retarder l’absorption des glucides et ainsi d’éviter les fameux pic de glycémie. Ils contribuent également à la diminution du mauvais cholestérol sanguin, jouant un rôle dans la prévention des maladies cardiovasculaires. Enfin, elles sont excellentes pour le système digestif et assurent un bon transit. Pour finir, elles ont un effet rassasiant ce qui fait du millet une céréale intéressante pour tous ceux qui cherchent à perdre du poids.

Cuisiner les graines de millet

Sous forme de grains, de semoule ou de farine, le millet entre dans la composition de nombreuses recettes. En farine, il sert pour faire des cakes ou autres préparations sans gluten. En semoule il permet d’épaissir vos soupes ou concocter des crèmes gourmandes. En graines se cuisent à la vapeur et gonflent à la manière de la semoule de blé. C’est donc l’ingrédient indispensable pour concocter un couscous ou un taboulé sans gluten. Il suffira de remplacer la semoule de blé par des graines de millet.

Avant de cuire les graines de millet, pensez à bien les rincer. Comptez un volume de millet pour deux volumes d’eau (sur feu très doux). Il faudra prévoir 20 minutes pour la cuisson (comme le riz). Lorsque toute l’eau est absorbée, laissez gonfler à couvert. Une fois le millet cuit, il peut être servi salé (en accompagnement de viandes ou légumes) ou sucré en porridge pour le petit déjeuner par exemple (accompagné d’une boisson végétale).

Petite astuce : pour accentuer le goût de noisette du millet, grillez les graines à sec avant de les cuire.

Vous l’aurez compris, le millet est donc la céréale healthy du moment ! On en trouve dorénavant assez facilement dans le magasin bio mais il conviendra d’être vigilant quant à sa provenance ! Pour être certain d’avoir un millet 100% local et bio, rendez-vous sur le site www.monpaniersansgluten.com.

Laisser un commentaire