Le sucre de coco, succombez à sa saveur exotique !

Alternative au sucre blanc tant décrié, le sucre de coco est la tendance healthy du moment !

Le sucre de coco est élaboré à partir de la sève des fleurs de cocotier (Cocos Nucifera). On retrouve ces arbres vertigineux en Inde, en Amérique du Sud et dans les zones tropicales du Pacifique. Les plus gros producteurs de sucre de coco sont les Philippines et l’Indonésie. La récolte du sucre de coco s’effectue à la main. Les cueilleurs escaladent les cocotiers pour y attacher les tiges des fleurs de coco puis taper dessus afin de récupérer la sève dans un récipient prévu à cet effet. Le liquide est ensuite chauffé jusqu’à l’obtention d’un sirop ambré qui va durcir et être réduit en forme de cristaux de sucre au goût subtilement caramélisé. Le sucre de coco est donc un sucre 100% naturel, sans aucun additif, qui ne subit aucune transformation chimique ni blanchiment. Le sucre de coco est seulement cuit afin de réduire sa teneur en eau.

Les avantages du sucre de coco

Un sucre naturel riche en bons nutriments

Contrairement au sucre blanc raffiné qui apporte ce qu’on appelle des « calories vides » c’est à dire des calories dépourvues de nutriments utiles à notre corps, le sucre de coco n’est pas raffiné et contient des vitamines (C, B1, B2, B3, B6, B7, B8) et des minéraux, notamment du fer, du zinc, du potassium et du magnésium.

Le sucre de coco est très riche en antioxydants qui permettent de lutter contre les radicaux libres et ainsi l’oxydation. Les antioxydants sont donc essentiels pour un bon état de santé général et pour lutter contre le vieillissement. Notez que l’indice ORAC qui mesure le pouvoir antioxydant des aliments, est de 2200 pour le sucre de coco, ce qui est presque autant que les myrtilles, notoirement connues pour leur richesse en antioxydants.

Un sucre bon pour les intestins

Le sucre de coco à l’avantage de contenir une fibre soluble, l’inuline (4 à 5 % pour 100 g de sucre de coco). L’inuline à la capacité de stimuler la croissance des bifidobactéries intestinales qui sont réputées pour aider à restaurer les bonnes bactéries dans l’intestin et ainsi améliorer les fonctions du système immunitaire dans son ensemble. La présence de cette fibre explique en grande partie la supériorité du sucre de coco par rapport aux autres sucres.

Un sucre à faible indice glycémique

Le sucre de fleur de coco se distingue des autres sucres par son indice glycémique particulièrement bas. Cet indice est de 35 alors qu’un sucre de table classique a un indice glycémique proche de 60.

Ce faible indice glycémique s’explique par la fameuse présence de l’inuline, cette fibre qui permet de ralentir l’absorption du glucose.

Plus un aliment a un index glycémique élevé, plus il va faire monter la glycémie, plus le pancréas devra produire de l’insuline qui est en quelque sorte « l’hormone de stockage ». Une consommation régulière d’aliments à IG élevés peut conduire à une résistance de l’organisme à l’insuline et provoquer de nombreuses pathologies comme le diabète de type 2, l’hypertension ou l’obésité.

Une glycémie qui monte moins vite permet de sécréter moins d’insuline, donc de moins stocker (moins de gras formé à partir d’un excédent de glucide) et d’empêcher le fameux pic de glycémie qui entraîne par la suite des fringales et un coup de barre assuré !

Pour éviter de prendre du poids et optimiser sa santé, il est donc fortement conseillé de consommer des produits à faibles indices glycémiques.

Notez toutefois que même si son indice glycémique est faible, le sucre de coco reste un sucre donc à consommer avec modération !

Un sucre écologique et équitable

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture a reconnu le sucre de coco comme étant le sucre le plus durable. En effet, un cocotier nécessite peu de ressources (en particulier en eau) et il produit 50% à 75% plus de sucre par hectare que la canne à sucre !

Sa confection ne peut se faire qu’artisanalement et uniquement dans les pays où pousse la variété Coco Nucifera c’est-à-dire essentiellement en Inde et en Amérique du Sud. Sa récolte permet donc des revenus aux populations pauvres de ces pays. C’est donc un sucre écologique et équitable. Gandhi le qualifiait même de « contrepoison de la misère » !

Maintenant que vous connaissez les bienfaits du sucre de coco, veillez à bien le choisir ! Certains sucres de coco sont mélangés avec du sucre de canne et d’autres ingrédients. Pensez donc à vérifier les étiquettes et à privilégier les sucres BIO !

Faites le bon choix en optant pour le sucre de coco bio de MON PANIER SANS GLUTEN qui est une valeur sûre. Ce sucre fera des merveilles dans vos yaourts, mueslis, salades de fruits, boissons, gâteaux et pâtisseries. Notez que le sucre de coco possède un fort pouvoir sucrant à peu près 1.5 fois supérieur à celui du sucre blanc. Vous pouvez ainsi prendre l’habitude de diviser par deux les quantités de sucre dans vos recettes habituelles. Et oui, même si le sucre de coco est le top dans sa catégorie, cela reste du sucre, point trop n’en faut !

 

Laisser un commentaire