Contact:02.43.92.80.00
PANIER - 0,00 € 0

Gluten & Maladie Coeliaque

Qu'est-ce que le gluten ?

Le gluten est un ensemble de protéines, répertorié en 2 groupes: les gliadines et les gluténines. Le gluten est un constituant majeur des céréales de panification.
Il permet de lier les ingrédients ensemble donnant ainsi du volume et de l'élasticité aux pains et aux autres produits panifiables.

Le gluten est présent dans les céréales suivantes: seigle, avoine, blé, orge, triticale, kamut et épeautre.
Le mot "SABOKET" est un moyen mnémotechnique pour mémoriser cette liste de céréales:

S: Seigle
A: Avoine
B: Blé
O: Orge
K: Kamut
E: Epeautre
T: Triticale

Présent dans les farines, les biscuits, les gâteaux, les pâtisseries, les pâtes, les bouillons de légumes, les sauces, mais également les desserts lactés... Il est difficile de ne pas rencontrer le gluten ! Il est présent partout dans notre alimentation.

Qu'est-ce que la maladie coeliaque ?

La maladie coeliaque, intolérance au gluten ou encore hypersensibilité permanente au gluten est une maladie auto-immune qui survient génétiquement. Ce n'est pas une allergie !

Lors de la digestion des protéines par notre organisme, les enzymes digestives les neutralisent. Or, pour le gluten, la digestion est incomplète. Les fragments non digérés se retrouvent au niveau de l'intestin grêle, provoquant une réaction immunitaire anormale et entraînant ainsi une production d'anticorps dirigés contre le gluten. Il en résulte une atrophie des villosités intestinales, qui, en temps normale, sont responsables de l'absorption des nutriments. On retrouve ainsi une malabsorption des nutriments causant des carences alimentaires et des troubles digestifs.

Qui sont les personnes concernées ?

L'intolérance au gluten peut intervenir à tout âge, se déclarant aussi bien chez les jeunes enfants (dès l'âge de 6 mois, après l'introduction des céréales dans leur alimentation) que chez les adultes. Selon l'Association Française Des Intolérants Au Gluten (AFDIAG), la maladie coeliaque ciblerait 1 % de la population européenne avec un pic de fréquence se situant entre 40-50 ans pour les femmes et 50-60 ans pour les hommes. En France, seulement 10 % à 20 % des intolérants seraient, aujourd'hui, diagnostiqués.

Quels sont les symptômes ?

La maladie peut se manifester de façon très différente selon le sexe et l'âge:

  •  • Stade asymptomatique: les villosités intestinales ne se détruisent pas, mais certains symptômes apparaissent;
  •  • Stade peu symptomatique: les symptômes sont difficilement perceptibles et s'installent chroniquement sur plusieurs années;
  •  • Stade symptomatique: les villosités intestinales sont atrophiées. Différents symptômes apparaissent brutalement.

Les symptômes sont les suivants:

  •  • Chez l'enfant en bas âge, le gluten est responsable de diarrhée chronique, de vomissement, de constipation, de la fatigue, d'une perte d'appétit, d'une perte de poids et d'un ralentissement de la croissance. En plus de ces symptômes, si votre enfant est triste et apathique, il est préférable de vérifier son intolérance;
  •  • Chez l'enfant un peu plus âgé et l'adolescent, les signes restent identiques, mais plusieurs autres symptômes supplémentaires peuvent apparaître comme une puberté retardée, une anémie chronique, des douleurs articulaires ou des anomalies dentaires;
  •  • Chez l'adulte, les signes de la maladie se révèlent par une diarrhée et une perte de poids importante. On peut aussi retrouver les symptômes suivants: ostéoporose, crampes musculaires, fausses couches à répétition, irrégularités menstruelles... A savoir que le nombre et l'intensité des symptômes varient selon l'individu.

Dans certains cas, il n'y a pas forcément de signes évidents de la maladie. C'est la présence d'un autre malade dans la famille ou la remise en question du mode d'alimentation par les médecins, qui font rechercher le diagnostic de la maladie.

Quels sont les facteurs de risque ?

Les personnes dont un membre de leur famille est atteint de la maladie sont susceptibles d'être intolérantes au gluten. De plus, les personnes souffrant de diabète de type 1, du syndrome de Down, de Turner ou de Williams, ont des risques accrus d'intolérance au gluten.

Certains autres facteurs peuvent aussi favoriser la maladie comme les infections virales de l'intestin et la quantité de gluten introduit dans l'alimentation au fur et à mesure des années. Les produits laitiers à base de lait de vache peuvent aussi être une source de risque pour certains malades, l'intolérance au lactose s'ajoutant parfaitement à celle du gluten.

Comment se faire diagnostiquer ?

Face à des symptômes violents et répétitifs, il est primordial qu'un médecin puisse diagnostiquer la maladie. Le diagnostic s'effectue par deux examens: une prise de sang pour rechercher des anticorps spécifiques à la maladie et une endoscopie digestive avec biopsies (cet examen consiste à prélever des fragments de muqueuse intestinale et de les étudier au microscope).

Quel est le traitement ?

A l'heure actuelle, il n'existe aucune solution médicale pour soigner la maladie coeliaque. L'unique traitement consiste à adopter A VIE un régime sans gluten en supprimant tous les ingrédients et produits finis avec gluten de l'alimentation. Ainsi, la paroi intestinale se reconstruit et peut de nouveau jouer son rôle de barrière et d'absorption intestinale. Ce régime a pour objectif de:

  •  • Faire disparaître les symptômes;
  •  • Améliorer l'état nutritionnel du malade;
  •  • Permettre un fonctionnement harmonieux de l'organisme;
  •  • Limiter le risque de complication à long terme.

Un suivi chez un diététicien ou nutritionniste est primordial pour commencer le régime et corriger toutes carences en micronutriments. Pour les jeunes enfants, dont le régime reste insuffisant, des enzymes pancréatiques peuvent leur être ajouté au traitement.

Attention tout de même à bien encadrer son régime ! Contrairement à l'enfant, les écarts de régime chez l'adulte peuvent avoir des conséquences graves, comme le développement de certains cancers: cancer de l'oesophage, carcinome...

En soi, l'adaptation au régime est très complexe et un véritable défi pour toutes les personnes concernées.