Contact:02.43.92.80.00
PANIER - 0,00 € 0

Régime sans gluten : étiquetage et réglementation

Comment identifier des produits sans gluten ?

Depuis novembre 2005, il est obligatoire d'indiquer la présence de gluten dans toutes les préparations en contenant.
Et depuis 2008, des allégations permettent de différencier les produits sans gluten de ceux en contenant:

  • • Mention "naturellement sans gluten": cette mention concerne les produits composés d'ingrédients naturellement sans gluten.

Attention toutefois à bien se renseigner sur ces produits, il peut y avoir présence de gluten ! En effet, ces produits peuvent avoir été contaminés au moment du conditionnement ou lors de leur fabrication.

  • • Mention "pauvre en gluten": cette mention concerne les produits possédant une teneur en gluten comprise entre 20 et 100 ppm (ce qui correspond à 2 et 10 mg pour 100 g de produit);
  • • Mention "sans gluten": cette mention concerne les produits possédant une teneur en gluten inférieure à 20 ppm.

Cette dernière allégation s'accompagne habituellement d'un logo représentant un épi de blé barré dans un cercle, désignant ainsi facilement les aliments "sans gluten" qui contiennent moins de 20 ppm de gluten.

De nombreux industriels utilisent leur propre logo pour garantir la qualité de leur produit. A savoir que l'AFDIAG a aussi déposé son logo !

Logo AFDIAG

Celui-ci est à la disposition des industriels, qui choisissent ainsi d'être enregistrés par l'organisme et soumis régulièrement à des contrôles.

L'AFDIAG convient avec les fabricants de l'application de normes strictes pour la fabrication et de contrôles des aliments sans gluten, définissant ainsi des produits finis de haute qualité.

Vous trouverez sur le site de l'AFDIAG des informations approfondies sur le sujet, une liste d'entreprises proposant des aliments sans gluten ainsi que des documents à télécharger.

Quelles autres informations doit-on retrouver sur l'étiquette des produits ?

Depuis décembre 2014, de nombreuses dispositions ont été mises en place pour rendre les étiquettes plus claires et informer de manière plus simple les consommateurs sur les denrées alimentaires, ou plus connues sous l'appellation "INCO", les étiquettes devront comporter obligatoirement à partir de décembre 2016, les mentions suivantes:

  • • Dénomination de vente;
  • • Liste des ingrédients par ordre décroissant;
  • • Liste des allergènes en gras;
  • • Quantité de certains ingrédients ou catégories d'ingrédients;
  • • Quantité nette du produit;
  • • Date de durabilité minimale ou la DLC (Date Limite de Consommation);
  • • Conditions particulières de conservation et/ou d'utilisation;
  • • Nom et adresse du fabricant;
  • • Pays d'origine ou lieu de provenance;
  • • Mode d'emploi si nécessaire;
  • • Titre alcoométrique pour les boissons titrant plus de 1,2 % d'alcool;
  • • Déclaration nutritionnelle pour 100 g ou pour 100 ml, comportant au minimum la valeur énergétique, les quantités en matières grasses (dont en acides gras saturés), en glucides (dont en sucre), en protéines, en sel et en vitamines et minéraux, s'ils sont mentionnés sur le packaging.

Comment peut-on se faire rembourser ?

Pour les coeliaques tels que vous, il existe la possibilité de se faire rembourser partiellement par la sécurité sociale. Les produits sans gluten peuvent posséder une vignette LPPR (Liste des Produits et Prestations Remboursables).

Pour être remboursé, il vous suffit de demander à votre médecin traitant de rédiger un formulaire de prise en charge du remboursement de vos aliments. Il vous suffit ensuite de l'envoyer à votre caisse d'assurance maladie qui vous enverra, en retour, un formulaire de prise en charge mensuelle (imprimé CERFA 10465*01) pour une durée d'un an. Demandez à votre médecin une ordonnance prescrite pour 6 mois. Chaque mois, collez les vignettes présentes sur les produits que vous avez achetés sur le formulaire CERFA (si vous ne possédez pas de formulaire, collez vos vignettes au dos des factures) et envoyez-les avec une copie de votre ordonnance, à votre caisse d'assurance maladie.

Votre caisse prend en charge les produits à hauteur de 60 % du tarif LPPR pour les ALD (Affections de Longues Durées) non exonérantes et à hauteur de 100% pour les ALD hors Liste. Sachez que si vous demandez à être remboursé à 100 % et que votre caisse d'assurance maladie vous le refuse, vous avez obligatoirement droit à un remboursement de 60 %. Votre complémentaire peut prendre en charge le reste du remboursement.

Le remboursement se réalise de la manière suivante:

  • • 33,54 € par mois pour les enfants de moins de 10 ans;
  • • 45,73 € par mois pour les enfants de plus de 10 ans et les adultes.

Attention ! Le remboursement  concerne uniquement le tarif LPPR et non le prix de vente.